Urbanisme, le rendez-vous manqué

280px-Stadler_FLIRT_Leman_Express-Cornavin

Il est rare, en politique, de disposer d’un temps long pour réaliser des projets structurants à l’échelle d’une ville entière.

Dès lors, on ne regrettera jamais assez que le maire sortant n’ait pas su tirer parti de la confiance qui lui a été accordée ses vingt-cinq dernières années.

Chacun admet en effet que le développement de THONON est contraint par les coupures physiques que constituent la voie ferrée et l’escarpement qui nous sépare du lac.

Or, ces problématiques d’aménagement n’ont pas été traitées. Le quartier de Rives demeure isolé du reste de la ville et les flux de circulation sont interrompus au passage de chaque train ; situation que devrait aggraver l’arrivée du Léman express en décembre.

L’inertie a également prévalu sur d’autres secteurs comme le quartier DESSAIX, véritable friche au cœur de la cité – la place Jules MERCIER, pourtant entrée principale de la ville – la galerie commerciale de l’ÉTOILE, dont la déliquescence défie l’entendement économique ou le site autour de l’hôtel BELLERIVE au port, qui devrait être l’emblème de THONON.

Quand on connaît l’intérêt du maire pour les affaires immobilières, son immobilisme depuis vingt ans sur ces sujets majeurs a de quoi interroger…

Repenser la ville

Il est aussi temps de renoncer à la construction à outrance qui a sévi ces dernières années ; que chacun constate et beaucoup décrient.

Les objectifs qui avaient présidé à cette densification délétère (accueillir 13000 habitants supplémentaires et créer 6000 emplois d’ici à 2030) n’ont d’ailleurs plus cours, puisque l’évolution de la population se tasse désormais et que nous avons perdu des emplois sur la période 2011/2016 ! Source INSEE

Autrement dit, nous avons sacrifié notre patrimoine foncier et notre cadre de vie au profit de promoteurs, le plus souvent étrangers au territoire, et sur l’autel de dispositifs de défiscalisation qui ont pour effet de vider le parc de logements anciens en cœur de ville.

Commentaires fermés