Une année riche d’ambitions

intercommunalites-de-la-Haute-Savoie

Avec l’élection présidentielle, il nous faudra choisir entre responsabilité et illusions.

Au plan économique, ceux qui espèrent une croissance forte pour éviter d’avoir à poser les bonnes questions se trompent. Nous ne reviendrons pas à l’économie des Trente glorieuses, qui n’était en réalité qu’un rattrapage après les déflagrations de 1914-18 et 39-45.

Notre dynamisme économique passe par notre aptitude à innover sans cesse, à l’abri des carcans administratifs, tout en repensant notre relation aux différents écosystèmes dont nous sommes partie intégrante.

Soutenir que notre système social peut continuer d’être financé par les seuls actifs grâce aux revenus de leur travail est une gageure et l’équité commande de réformer encore nos régimes de retraite.

Au plan politique, ceux qui jouent des peurs et prônent le repli sur soi nous trompent. Avec moins de 1% de la population mondiale, notre Nation n’aura de place que si elle sait se doter des moyens de son indépendance et fédérer autour des valeurs qui ont fait sa grandeur.

Face à l’enjeu, souhaitons que ceux qui d’ordinaire s’abstiennent de voter se mobilisent et ne laissent pas aux autres le soin de décider pour eux.

Localement, 2017 verra la création d’une Communauté d’agglomération autour de Thonon.

Malgré un retard préjudiciable, ce regroupement constitue le premier jalon d’une grande agglomération au sud du lac Léman, seule à même d’assurer le rééquilibrage de développement dont nous avons besoin.

Cette fois, la loi a contraint le maire à intégrer son opposition, écartée jusque-là des principaux syndicats de coopération intercommunale.

Un rapprochement avec les élus du Centre nous a même permis d’obtenir six postes de délégués communautaires ; ce qui nous donne un poids politique sans précédent.

Nous œuvrerons donc pour qu’émerge un intérêt communautaire propre garantissant l’efficacité des politiques publiques déployées sur le territoire concerné.

Bonne Année

Commentaires fermés