Subventions 2006

Conseil municipal du 29 mars 2006 – Intervention de M. Arminjon –

Délibération relative à l’attribution des subventions 2006 aux associations

Lors du Conseil municipal du 26 mars 2002, à l’occasion du premier vote de notre mandature sur les subventions aux associations, j’attirais votre attention sur la nécessité de satisfaire à un double objectif : garantir à toutes les associations un traitement équitable et veiller à la bonne utilisation des subsides communaux

Et d’appeler de mes voeux :

  1. La définition d’une véritable politique associative culturelle et sportive
  2. L’unification des modes d’intervention (suppression des dotations sur budget général)
  3. L’instauration de critères d’attribution clairs et objectifs
  4. La contractualisation des aides

Quatre années plus tard, force est de constater que nous sommes encore loin du compte. La situation s’est même aggravée.

S’agissant du traitement équitable des associations sportives, je m’étais attaché en 2002 à mettre en exergue les très fortes distorsions dans l’effort communal par adhérent : variations de 1 à 5 entre sports « individuels » et « collectifs » et de 1 à 13 entre disciplines.

En 2006, les écarts se sont creusés :

  1. Subvention globale OMS 2002 : 273.646 Euros répartis entre 48 associations, soit : 4.905 € en moyenne par association, donnant une médiane se situant à 1.539 € et un écart type (moyenne des différences / à la médiane) de 6.942 €
  2. Subvention globale OMS 2006 : 302.779 Euros répartis entre 55 associations, soit : 5.505 € en moyenne par association donnant une médiane se situant à 1.500 € (-2,5 %) et un écart type de 8.086 € (+16,5 %)

Commentaires fermés