Commerce de centre ville

Conseil municipal du 25 novembre 2010 – Question de M. Arminjon –

Depuis la mise en œuvre des mesures de restriction de la circulation routière dans le centre-ville (implantation de bornes automatiques), nombre de commerçants s’inquiètent de l’impact d’un tel dispositif sur leur zone de chalandise. En cause, la perte d’attractivité induite par une accessibilité réduite du cœur de ville. D’évidence, votre décision paraît n’avoir pas été précédée d’une concertation suffisante et ce, alors même que nous vous avions alerté sur ses conséquences probables dans un contexte de crise économique extrêmement défavorable.

Je vous invite dans ces conditions à envisager des assouplissements qui tiennent compte de la typologie des commerces concernés et des modes de consommation en question. En particulier, il semble que, hors période estivale, la circulation pourrait être à nouveau autorisée le matin de 06h30 à 10h00 et le soir de 18h00 à 21h00, tandis que l’accès serait laissé libre jusqu’à 13h00 les dimanches et jours fériés.

Naturellement, il s’agit là de suggestions qui devront être validées par les commerçants eux- mêmes, afin de tenir compte des spécificités de chaque activité. Je vous rappelle en effet, qu’avec près d’un emploi sur quatre, le commerce reste prépondérant en Chablais et qu’il est essentiel pour l’équilibre de notre territoire que le centre-ville de Thonon conserve toute son attractivité grâce à une offre commerciale dense et diversifiée.

A défaut, ceux qui revendiquent la tranquillité à tout prix risquent bien d’être les premiers à pâtir d’une désertification préjudiciable de notre cœur de ville. C’est pourquoi je vous demande de mettre en œuvre dans le même temps des mesures d’accompagnement consistant notamment à renforcer l’animation en périodes creuses et à développer significativement la signalisation des parcs de stationnement souterrains.

Commentaires fermés