Bonne Année 2019

L’équipe de Réussir Thonon vous présente ses meilleurs vœux pour 2019, année charnière, à bien des égards, pour la ville.

Il s’agit du dernier exercice budgétaire de la mandature, les conseils municipaux devant être renouvelés en mars 2020.

Avec un endettement record (55M€), la municipalité peine à dégager des marges financières dans un contexte de désengagement de l’Etat et de forte incertitude concernant l’autonomie fiscale des communes.

Situation d’autant plus préjudiciable que la commune supporte de fortes charges de centralité du fait de son choix de ne pas s’intégrer pleinement à la Communauté d’agglomération constituée autour d’elle.

L’avènement, en décembre, du train cadencé Léman Express reliant Genève impactera aussi fortement nos déplacements, en l’absence d’ouvrage de franchissement de la voie ferrée qui coupe littéralement la ville d’est en ouest.

La non-réalisation de cette infrastructure, pourtant programmée dès avant 1995, constitue une faute lourde qui obèrera durablement le développement de Thonon.

Et les choses se compliqueront encore avec la mise en œuvre du nouveau SCoT (schéma de cohérence territoriale) que les 62 communes du Chablais viennent d’arrêter.

L’urbanisation étant contrainte en zones rurales, l’effort de densification se concentre sur les villes et Thonon risque bien, cette fois, d’y perdre irrémédiablement son identité, et ses habitants, leur qualité de vie.

La majorité n’apprend pas de ses erreurs et les constructions continuent de proliférer à un rythme insoutenable, sans insertion des projets dans leur site ni qualité architecturale.

Difficile dans ces conditions d’adhérer à la doxa thononaise consistant à soutenir que tout irait pour le mieux…

En effet, un bilan se juge autant par ce qui a été fait que par ce qui ne l’a pas été et voir dans les responsabilités que l’on exerce son mérite et non pas un rappel de ses devoirs est une erreur qui conduit bien souvent à la faute1.

1Général d’Armée Pierre de Villiers

 

Commentaires fermés